Quels traitements pour les hémorroïdes pendant la grossesse ?

Les crises hémorroïdaires peuvent survenir après l accouchement et sont même fréquentes pendant la grossesse d’une femme. Mais surtout, au-delà du risque accru d’avoir des hémorroïde, chez la femme enceinte ne peut pas utiliser n’importe quel traitement pour faire disparaître ses hémorroïdes, les saignements liés, les prolapsus (gonflement)

Les hémorroïdes peuvent être gênantes, mais pour une d’ hémorroïdes externe elle peut aussi être très douloureuses. Les hémorroïdes internes bénignes sont indolores mais si on ne s’en occupe pas ça s’aggrave, sort, et ça fait mal. Ce sont en revanche les hémorroïdes internes qui vont le plus saigner.

Nous allons donc voir dans cet article quels sont les facteurs rendant les hémorroïdes plus présent chez les femmes enceintes, comment prévenir l’apparition d’hémorroïdes, et enfin les traitements pour ¨soigner les hémorroïdes adaptés à la grossesse.


Les facteurs de risque pendant la grossesse

Nous avons vu dans cet article que le surpoids est un facteur d’apparition de crise hémorroïdaire. En effet plus de pression est exercé sur les vaisseaux sanguins lors d’une position assise. Il est logique qu’une femme enceinte voit son poids augmenter, donc plus de risque d’avoir des hémorroïdes qui se manifestent.

Quand on arrive dans le troisième trimestre de la grossesse il y a également l’utérus qui comprime les veines de l’abdomen, ce qui amène une pression supplémentaire au niveau des vaisseaux sanguin de la région anale.

De même, la femme enceinte voit sa motricité de l’ intestin diminuer ce qui favorise les troubles du transit intestinal, plus particulièrement la constipation chronique qui est elle-même la première cause des crises hémorroïdaires. En effet lorsque vous êtes constipé vous allez demander des gros efforts aux muscles recto-anaux et donc augmenter la pression des vaisseaux sanguin.

Une femme enceinte va avoir une activité physique réduite, être de plus en plus sédentarisé, et passer plus de temps assise. Ce sont des facteurs de risques également. Être assis un certain temps soumets mécaniquement et logiquement vos vaisseaux sanguins anaux à une grande pression.

Le poids du bébé gène la circulation sanguine. Des troubles veineux se créer et font apparaître les hémorroïdes.

Et enfin, les efforts d’expulsion intense de l’accouchement n’aident pas à garder les hémorroïdes éloignés…


Comment prévenir des hémorroïdes pendant la grossesse ?

Avant de parler des remèdes et traitements anti hémorroïdes spécifique à la grossesse nous pouvons mettre des petites actions ne place pour limiter l’apparition d’hémorroïdes
Pour diminuer l’afflux sanguin au niveau de la zone rectale l’idéal est de ne pas rester en position assise prolongée, et d’avoir une petite activité physique (se promener par exemple), ce qui va activer la circulation veineuse.

Boire beaucoup d’eau est important. Et surtout adopter une alimentation riche en fibres alimentaires (comme les pruneaux) pour lutter contre la constipation et améliorer le système digestif

Question régime alimentaire, il est aussi conseillé de réduire les épices, la charcuterie, le lait, le chocolat blanc…


Quels traitements pour les hémorroïdes pendant la grossesse ?

Si tu as des hémorroïdes, il va falloir les soulager les douleurs intenses et te débarrasser de la gêne. Mais pas n’importe comment, n’oublions pas que tu as un enfant dans le ventre.
Le point positif c’est que les hémorroïdes ne sont pas dangereuses pour le bébé.

Nous allons donc proscrire tout ce qui est médicamenteux, et plus que jamais nous intéresser aux traitements naturels contre les hémorroïdes.


La première chose que tu peux faire si tu as une baignoire c’est de pratiquer le bain de siège qui soulage grandement les démangeaisons douloureuses.
Il suffit de faire couler un peu d’eau glacée et de faire un bain de siège pendant 5 minutes (après avoir évacuer la selle c’est bien).


Il existe ensuite 3 grands traitements naturels que je te recommande pour vaincre les hémorroïdes pendant la grossesse :

Le premier est plus une méthode qu’un traitement d’ailleurs, mais c’est sans aucun doute le plus efficace !
Une ancienne infirmière, Anne Lopez a compilé sa connaissance sur le domaine de la santé, ces années d’expériences et des dizaines de témoignage pour en tirer des conclusions. Elle a alors créée un livre qui t’explique comment te débarrasser naturellement et rapidement des hémorroïdes.

Anne est une infirmière de plus de 25 ans d’expérience qui a étudié le cas de plus de 300 patients qui ont guéri leurs hémorroïdes sans passer par la médecine traditionnelle. Elle a étudié leur alimentation, les exercices physiques effectués, leur changement d’hygiène de vie… Après cette analyse elle a découvert un élément commun au 300 cas, une action bien précise. Peut-être qu’elle tenait LA solution ? Elle a donc fait le test sur 40 patients, et en moins de 30 jours, 37 d’entres eux ont vu leurs hémorroïdes diminuer significativement.

Clique ici pour te procurer cet e-book à un prix promotionnel


Une anecdote ? 

Au début de sa carrière, elle a rencontré une patiente souffrant d’hémorroïdes depuis plus de 11 ans. La pauvre ne pouvait même plus s’asseoir. Le chirurgien lui dit alors que l’opération était urgente, et bien sûr indispensable. La patiente, terrifiée à l’idée de se faire opérer, a cherché une solution, elle voulait à tout prix éviter ça ! Deux jours plus tard, elle a appelé la clinique pour annuler l’opération. Cette patiente était guérit, elle n’avait plus d’hémorroïdes.

Tu veux savoir ce qu’a fait cette patiente ? Clique ici pour le découvrir


Les 2 autres méthodes concernent l’aloe vera. Cette plante n’a plus à faire ces preuves, elle est naturelle, sans aucun risque et sans effets secondaire ; elle va soulager les hémorroïdes.

Elle peut s’utiliser en usage interne pour réguler ton transit intestinal, fluidifier ton sang et bien d’autres choses ou en usage externe (crèmes en traitement local), sur la zone de l’anus pour instantanément calmer et soulager la douleur. L’aloe vera ayant un fort pouvoir de cicatrisation (très bon contre la fissure anale) et des vertus anti-inflammatoires, l’utiliser dans test traitement anti hémorroïde pendant la grossesse est donc une excellente idée.
L’aloe vera en usage interne va favoriser la défécation de façon naturelle contrairement aux laxatifs qui apportent souvent bien des complications qui vont aggraver la situation plutôt que de te guérir (surtout au moment du passage des selles, comme l’apparition de diarhées par exemple)

Je t’ai écrit un article bien plus détaillé sur l’aloe vera et sa lutte contre les hémorroïdes je te laisse le découvrir en cliquant ici.
Mais avant, n’oublie pas de commander la méthode d’Anne Lopez qui reste la meilleure méthode naturelle pour combattre les hémorroïdes pendant la grossesse.

Leave a Reply