Les hémorroïdes sont une dilatation des veines de la zone anale (anus et rectum) et du tissu les entourant, un phénomène semblable aux varices. Douleurs, irritations, saignements… Un adulte sur 3 souffrirait d’hémorroïdes. Pourtant nombreux sont ceux qui n’osent pas consulter pour cette maladie encore tabou.

A l’état normal, les hémorroïdes sont des formations veineuses situées autour et à l’intérieur de l’anus et du rectum, qui sont indolores. Les problèmes apparaissent lorsque survient une crise hémorroïdaire, causée par une dilatation anormale de ces veines. Les hémorroïdes sont de deux types : les hémorroïdes internes et les hémorroïdes externes. Des traitements efficaces existent, allant du traitement local à la chirurgie.

Les hémorroïdes occasionnent une gêne plus ou moins importante, généralement ils s’accompagnent d’un léger saignement ; et presque toujours de brûlures (qui s’amplifient avec les selles et une position assise prolongée).

La tranche d’âge la plus fréquente est de 30 à 60 ans.


Comment reconnaître une crise hémorroïdaire ? Quels sont les symptômes des hémorroïdes ?

Il existe un trio des symptômes habituels : démangeaison, irritation, saignement (pendant ou après les selles)

Démangeaisons, brûlures : elles sont présentes qu’il s’agisse d’hémorroïdes internes ou externes. Même si nous n’avons que ça en tête il ne faut surtout pas les gratter, ça ne fera qu’aggraver l’inflammation et la douleur.

Les saignements pendant ou après les selles : ils sont très faibles, on les remarque sur les sous-vêtements ou sur le papier toilette.

En cas d’hémorroïdes externes il peut aussi y avoir la formation de prolapsus au niveau de l’anus. Un prolapsus ressemble vulgairement à une boule.

meilleur traitement hémorroïdes

La douleur d’une crise hémorroïdaire est très variable. Ca peut aller de la sensation de gêne à une douleur très sévère et gênante empêchant la marche et les positions assises.


Qu’est-ce qui cause les hémorroïdes ?

douleur-anale-femme

La crise hémorroïdaire mets des années (même des décennies) à apparaître. C’est le résultat des vaisseaux de la zone anale resté longtemps dilaté. Rester dilaté en permanence en fait.

Mais concrètement voici des facteurs à l’origine de ces crises :
L’hérédité
Malheureusement les crises hémorroïdaires n’échappent pas à la liste des pathologies héréditaires. Mais la bonne nouvelle c’est que l’hérédité viendrait plus du fait que les enfants adopte le même style de vie que leurs parents. En contrôlant donc votre hygiène de vie (après avoir lu la suite des facteurs), vous aurez donc plus de chance d’échapper à cette fatalité.

Les constipations fréquentes
Voici la principale cause des hémorroïdes. En effet lorsque vous êtes constipé vous allez demander des gros efforts aux muscles recto-anaux et donc augmenter la pression des vaisseaux sanguin. Il est donc recommandé de manger des fruits et des légumes, les fibres lutte naturellement contre la constipation.

Les diarrhées fréquentes
Pour être encore plus glamour, à l’inverse de la constipation, la diarrhée et l’expulsion violente des selles vont fragiliser vos vaisseaux sanguins.

Des aliments aggravants
L’alimentation joue un rôle majeur sur votre santé. Le cas des hémorroïdes ne fait une nouvelle fois pas exception à cette règle.
Voici quelques aliments à proscrire (ou plutôt diminuer) :
Les féculents : en effet les féculents vont favoriser la constipation et donc les crises hémorroïdaires

L’alcool : c’est bien connu, l’alcool déshydrate l’organisme. Cette déshydratation va fragiliser et dérégler votre transit intestinal.

La caféine (et la théine) : la caféine déshydrate également l’organisme. Elle augmente également la pression sanguine, ce qui tend à dilater vos vaisseaux… Attention au café décaféiné qui malgré son nom, n’est pas forcément bon non plu.

Le tabac : néfaste sur la santé pour bien des points, le tabac fragilise les veines qui vont donc être plus fragiles et moins supporter la pression.

Les épices (plats épicés) : C’est connu, les plats épicés ne sont pas vraiment bons pour les troubles intestinaux

La viande

Certains médicaments
Pour éviter la constipation nous pourrions être tenté de prendre des laxatifs. Eh bien c’est raté ! Les laxatifs vont fragiliser les vaisseaux sanguins pour bien des points. Et des vaisseaux fragilisés favorisent les hémorroïdes.
Les antidépresseurs ont pour effet secondaire de vous inciter à manger tout et n’importe quoi. Comme nous venons de le voir l’alimentation est très importante pour lutter contre les crises hémorroïdaires. Donc indirectement les antidépresseurs nuise à votre prévention ou votre guérison.

La grossesse
Quoi de plus beau que de donner la vie ? Pas pour votre anus en tout cas…. 40 % des femmes enceintes souffrent d’hémorroïdes.
La modification hormonale en est une cause. La production d’ocytocine (hormone de l’accouchement) provoque les contractions. Cette explosion d’hormones a pour effet de dilater les vaisseaux sanguin.
A ceci nous pouvons ajouter l’élargissement de l’utérus qui va donc comprimer les veines.
Et la constipation qui est favorisée chez les femmes enceintes (toujours à cause de l’élargissement de l’utérus qui appuie contre les organes et ralentit donc la digestion)

La position assise prolongée
Être assis un certain temps soumets mécaniquement et logiquement vos vaisseaux sanguins anaux à une grande pression.
Dans un monde de plus en plus sédentaire ce n’est pas très rassurant.

L’obésité
Une personne souffrant d’obésité va donc avoir plus de poids sur ces vaisseaux quand elle sera assise. Donc une plus grande pression…

Certains sports
Si vous souhaitez lutter contre l’obésité en pratiquant du sport je vous dis félicitations ! Mais attention… Le vélo, l’équitation, la moto … Ce sont des sports (ou activités) où vous serez longtemps assis et avec une pression assez intenses. Ils favorisent donc les crises hémorroïdaires.

Si vous pensiez être à l’abri car vous faites de la musculation, ou si vous êtes déménageur et que vous luttez contre la sédentarité. Attention ! Soulever des objets lourds intensifie la pression dans vos vaisseaux sanguins. Autant vous dire que ce n’est pas bon pour vos hémorroïdes !

Les relations sexuelles anales sont aussi déconseillées dans ce cadre-là. Désolé !


Soigner les hémorroïdes : quel traitement contre les crises hémorroïdaires ?

Nous parlons habituellement de traitement mais il peut s’agir de traitements naturels, ce n’est pas obligatoirement un traitement médical.


Traitement naturel contre les hémorroïdes

Tout d’abord nous allons parler des bonnes habitudes à adopter. Donc manger les bons aliments, faire les bonnes activités physiques etc…

Ensuite nous pouvons faire appel à des plantes naturelles ayant fait leurs preuves. Comme l’aloe vera très connu aujourd’hui par exemple !
Dans cet article je t’explique d’ailleurs comment lutter naturellement contre les hémorroïdes grâce aux vertus de l’aloe vera.

Si vous souhaitez aller plus loin et que le traitement naturel des hémorroïdes vous intéresse, une infirmière a écrit un livre sur la méthode pour soulager les troubles liés aux hémorroïdes.

Les traitements naturels sont particulièrement adaptés pour les femmes enceinte ou allaitante. Si c’est ton cas je t’ai écris un article entier à ce sujet

Clique ici si tu souhaites découvrir les meilleurs traitement naturels


Pommades / crèmes pour les hémorroïdes

creme-hemapro

Les crèmes et pommades anti hémorroïdaires sont à favoriser en cas d’hémorroïdes externe
L’avantage des crèmes dans votre lutte contre les hémorroïdes c’est qu’elles anesthésient immédiatement la douleur car elles sont associées à un anesthésique local.
L’utilisation de crème en traitement local est donc un excellent moyen d’apaiser instantanément la douleur et la démangeaison

creme-pour-hémorroïdes

Il existe une multitude de crème comme la crème Anusol , la crème hemapro… Il va donc falloir être capable de choisir les bonnes, celles qui fonctionnent vraiment…
Dans cet article je t’explique quelle crème utiliser en fonction de ton cas. Je te donne mon avis sur chacune d’entre elle, le prix…

Clique ici pour choisir la meilleure crème anti-hémorroïdes

En complément d’une crème, vous pouvez utiliser un suppositoire qui va également apaiser avec un effet plus long terme. Typiquement si vous rentrer le soir et que vous ne sortez plus, une crème peut faire l’affaire. Mais le matin avant de partir au travail pour une longue journée de travail, je privilégierai plutôt le suppositoire.


Les suppositoires contre les hémorroïdes

Bien que tabou chez beaucoup de personnes, l’efficacité des suppositoires n’est plus à prouver.

Ce traitement convient très bien aux hémorroïdes interne contrairement aux crèmes et pommades qui ne sont pas très pratique pour cette application à l’intérieur de l’anus.

En matière d’hémorroïdes les suppositoires les plus efficaces sont sans aucun doute Anusol .

Découvre mon avis complet et détaillé sur les suppositoires Anusol

Les médicaments anti-hémorroïdes

Je te parlais un peu plus haut de la crème hemapro. La bonne nouvelle pour ceux qui préfère les médicaments par voie orale, c’est qu’hemapro à également développer les pilules.

Je t’ai fais un article complet sur le sujet, je te laisse le consulté ICI

En savoir plus sur le médicament hemapro

Récemment, un nouveau médicament est apparu. C’est un médicament Français, naturel, et surtout biologique. Le tout sous forme de gélule.

J’étais obligé de te faire un article sur formule h, ce médicament révolutionnaire !

Lire l'article sur formule H


Quel est le meilleur traitement contre les hémorroïdes ?

Si nous résumons donc : Les traitements naturels sont toujours à privilégier. Éviter donc le plus possible tout ce qui est opération, médicament….
En traitement naturels, si vous voulez la meilleure efficacité, combiner la technique d’Anna Lopez, une crème et un suppositoire c’est vraiment l’idéal pour vous débarrassez rapidement de vos hémorroïdes.

fille-épanouie-bonne-santé

Les crèmes et les suppositoires qui vont vous soulager instantanément, c’est ce que j’appelle “arrêter le feu”.
Mais il ne faut pas simplement se contenter de soulager les hémorroïdes et de mettre de la crème toute votre vie…
La méthode enseignée par Anna Lopez (infirmière expérimentée) dans son ebook “stop hémorroïdes” vous permettra de soulager voir éradiquer les hémorroïdes


Une anecdote ? 

Au début de sa carrière, elle a rencontré une patiente souffrant d’hémorroïdes depuis plus de 11 ans. La pauvre ne pouvait même plus s’asseoir. Le chirurgien lui dit alors que l’opération était urgente, et bien sûr indispensable. La patiente, terrifiée à l’idée de se faire opérer, a cherché une solution, elle voulait à tout prix éviter ça ! Deux jours plus tard, elle a appelé la clinique pour annuler l’opération. Cette patiente était guérit, elle n’avait plus d’hémorroïdes.

Tu veux savoir ce qu’a fait cette patiente ? Clique ici pour le découvrir


Et enfin pour vraiment les faire partir et éviter qu’elles reviennent je vous conseille l’aloe vera à boire pour améliorer tout votre organisme de l’intérieur. Attention, en terme d’aloe vera il existe tout et n’importe quoi. Par pitié, arrêtez d’acheter les jus d’aloe vera à 5 € qui ne vous apporte rien et qui sont infâme.
Dans cet article je vous fais part de mon expérience et je vous explique quel gel d’aloe vera est vraiment efficace.

Un seul de ces traitements vous sera bénéfique et vous soulagera.
Le cocktail de tous ces traitements vous sauvera de ces hémorroïdes.